Société des Américanistes de Belgique
 
 

 

 

CONGRČS

PRÉSENTATION

ACTIVITÉS

PUBLICATIONS

MEMBRES du COMITÉ

PUBLICATIONS DES MEMBRES

DOCUMENTS EN-LIGNE

CONTACT

IN MEMORIAM

LIENS

 

Alexandra CROMPHOUT alcromph@ulb.ac.be

2007: Master en archéologie, obtenu à l’Université de Gand, spécialisation Proche Orient.
Mémoire : Met harpen, trommels en trompetten… Muzikanten in het Oude Nabije Oosten: een iconografisch onderzoek naar hun context en sociale status.
2009:
Master en histoire de l’art et archéologie, obtenu à l’Université Libre de Bruxelles, spécialisation Amérique précolombienne.
Mémoire : La chicha de maïs au Pérou précolombien : une étude archéologique.
2009: Aspirant du FNRS.

Je viens de commencer mon doctorat en histoire de l’art et archéologie dont le but est de mettre en perspectif le rôle de la femme chez les Récuay

Selon la chronologie en usage dans la région andine, cette culture remonte à la période Intermédiaire ancienne, soit de 200 avant J.C. à 700 après J.C. La culture Recuay s’est développée à partir du Callejón de Huaylas, dans les Andes du nord du Pérou.

Cette population d’agriculteurs et de pasteurs est surtout réputée pour sa céramique et ses sculptures en pierre. Les sites fortifiés et la représentation récurrente d’attributs guerriers dans l’iconographie témoignent d’une période troublée où le combattant tenait une place centrale dans la société. On note cependant aussi bon nombre de scènes cérémonielles (entre autres des rites de libation et des scènes de copulation) où la femme remplit une fonction importante. La combinaison de ces deux éléments fait de cette culture un sujet intéressant pour l’étude des genres.

L’étude des genres en est encore au stade de l’enfance. Ce n’est que dans les années quatre-vingts que certains chercheurs ont commencé à explorer cette piste. En insistant sur les femmes et leurs fonctions, j’espère pouvoir aider à combler le vide qui existe à ce point. Je compte faire ceci avec l’ouverture d’esprit nécessaire et d’une façon scientifique. En posant la question sur les rôles des femmes et des hommes, sans partialité, j’espère pouvoir ajouter quelques nouvelles perspectives sur le passé.